Comment utiliser le goudron de Norvège ?

Comment utiliser le goudron de Norvège ?

Utilisé depuis des centaines d’années, le goudron de Norvège sert à étanchéifier et protéger le bois.

Il sert aussi bien pour protéger des meubles et équipements en bois, que pour soigner les arbres et même… pour les animaux.

Nous vous donnons des conseils pour savoir comment utiliser le goudron de pin et pour quelle application.

Produit naturel pour traiter le bois

Le même produit peut être appelé de différentes façons :
•    Goudron de Norvège
•    Goudron de pin
•    Goudron végétal
•    Poix


Dans tous les cas il s’agit de la même chose.
Un produit 100% naturel, biodégradable et écologique.

On fabrique le goudron de Norvège grâce à la carbonisation du bois. C’est-à-dire qu’il est chauffé à haute température et sans air. Au lieu de brûler, le bois est transformé en goudron végétal : il est alors liquide et très visqueux.

Forêt de pins en Norvège sous la neige vue du ciel

On trouve généralement le goudron de pin sous deux formes : épaisse ou liquide (déjà dilué).
Les propriétés restent toujours les mêmes, mais la consistance va davantage jouer sur la façon dont on l’utilise et l’application qu’on en fait.


Des produits non toxiques, mais qui tâchent

L’une des critiques envers le goudron de Norvège que l’on peut entendre est liée à un des composés : la créosote.
La créosote est le nom qu’on donne à des huiles extraites de goudrons (pin, plante, charbon…) et qui sont des composés complexes et potentiellement dangereux. La créosote serait responsable de nombreux cancers.

Mais ça, c’était avant !
Depuis de nombreuses années déjà, les bois traités à la créosote sont interdits pour le grand public.
A la Corderie Gautier, nos produits sont bien sûrs conformes aux normes françaises et européennes.
Notre goudron de pin est garanti sans créosote.

C’est un produit naturel, de qualité et sûr !
Il peut donc être utilisé sur un bois d’habitation (porte en bois, poutre…), dans le jardin pour soigner un arbre sans aucun risque de pollution, en présence d’animaux…

Pas non plus besoin d’équipement de protection particulier pour vous protéger d’éventuelles émanations.

En revanche le goudron de pin tâche beaucoup et est très difficile à nettoyer.
Nous vous conseillons donc de bien vous équiper avec des vêtements de travail type blouse, et surtout de mettre des gants.

Le goudron de Norvège a une forte odeur : certains adorent, d’autres pas du tout.
Le plus souvent cela ne pose pas de problème car on l’applique en extérieur. Si ce n’est pas le cas, par exemple vous peignez une porte en bois dans un garage, assurez-vous de bien aérer la pièce.


Protéger le bois contre l’humidité

Le goudron de Norvège a des propriétés incroyablement utiles pour protéger le bois.
Son premier gros avantage est très certainement de protéger le bois contre l’humidité.

maison en bois en Norvège enduite de goudron de pin

D’ailleurs, les Vikings l’utilisaient déjà il y a plusieurs siècles pour calfater leurs navires !

En effet, il a cette particularité de protéger le bois contre l’assèchement et de l’imperméabiliser.
Car la première raison qui fait que le bois prenne l’humidité, s’abîme et finisse par pourrir… c’est qu’il s’assèche.
En s’asséchant, le bois se fendille et se craquèle. Ces fissures fragilisent la structure et surtout permettent à l’eau de s’infiltrer. Viennent ensuite les moisissures et champignons, et votre bois est en piteux état.

Le goudron de pin imperméabilise le bois et a des propriétés antiseptiques.
En milieu humide, pour un bois enterré voire carrément immergé, l’application de goudron va éviter le pourrissement et prolonger la durée de vie du matériau.

Comment appliquer le goudron de pin sur du bois ?

Il peut être appliqué sur toutes les essences de bois.
En effet il ne laisse pas de trace, ne cloque pas, ne s’écaille pas et ne colore pas non plus le bois.
Ce n’est pas comme un verni ou une peinture.

Dans la plupart des cas, le bois traité va conserver une teinte naturelle et très proche de celle d’origine. Sur un bois blanc, celui-ci peut prendre une teinte ambrée (comme le pin).

On l’applique à l’aide d’un pinceau ou d’une spatule, selon sa viscosité et le besoin.


Soigner un arbre

Branche cassée, morsure de rongeur, plaie de taille…
Si vous avez un arbre blessé, vous pouvez le soigner avec du goudron de pin.

taille haie avec un outil électrique

Appliquez alors le goudron au pinceau ou à la spatule directement sur la plaie.
Celle-ci doit être propre, sèche et fraîche. Ne laissez pas de morceau d’écorce à moitié décollé, de saletés ou de champignons avant d’appliquer du goudron. Vous renfermeriez les bactéries, eau et champignons avec la plaie et celle-ci s’infecterait.

Il est aussi possible de traiter un arbre contre le chancre.
Avec un outil bien propre et désinfecté, nettoyez la partie malade : curez et grattez les parties atteintes par le chancre jusqu’à atteindre le bois sain.

Brûlez les morceaux de bois coupés et malades, pour éviter que le chancre ne se propage.

Appliquez le goudron de Norvège sur la plaie pour la protéger et aider l’arbre à cicatriser.


Protéger du bois

Protéger le bois contre l’humidité est très facile avec ce produit.

Inutile de poncer ou décaper votre bois avant une nouvelle couche de goudron.
Passez simplement un bon coup de brosse.

Appliquez le goudron de pin là aussi soit au pinceau soit à la spatule.
S’il est trop visqueux et ne s’étale pas facilement, pensez à le chauffer ou à le diluer.

Autre avantage de ce principe : la protection dure longtemps.
Nous recommandons d’appliquer une nouvelle couche de goudron de Norvège tous les 5 ans pour renouveler la protection du bois.

Il protègera alors aussi bien : une coque de barque ou bateau en bois, un ponton, un piquet enterré, une porte en bois massif…


Protéger les sabots des chevaux

Le goudron de pin sert également à protéger les sabots des chevaux.

Le principe est toujours le même :
empêcher l’humidité et le pourrissement.

soigner le sabot d'un cheval

En effet si votre cheval (âne, poney…) est régulièrement au pré, surtout en hiver, ses sabots prennent l’humidité et s’abîment.
Pour protéger les sabots de votre cheval, vous pouvez appliquer du goudron de Norvège.

Mais attention, cela doit se faire uniquement dans certaines conditions.


Fourchette propre et sèche

La première chose est de ne jamais utiliser ce produit sur une fourchette sale, pourrie, humide ou desséchée.
Le goudron de pin viendrait enfermer eau et humidité et donc accélérer le pourrissement. Ou sur un sabot déjà très sec, le dessécher complètement.

La fourchette doit être saine et molle.
Amenez au préalable le cheval au box ou sur un terrain parfaitement sec et nettoyez bien les sabots.
Le goudron ne doit être appliqué que sur la fourchette, et pas sur la partie extérieur du sabot.

De même, il est conseillé d’en appliquer de temps en temps mais surtout pas tous les jours ni à une fréquence trop élevée, pour ne pas dessécher le sabot.


En prévention

Pour protéger le sabot d’un cheval ou d’un âne, on utilise toujours le goudron de pin en prévention.
Il sert à éviter l’humidité et donc le pourrissement des fourchettes. Par conséquent, cette protection s’applique avant que le cheval ne retourne au pré ou ne soit à nouveau dans un milieu humide.

Ce n’est pas un traitement : quand le sabot est abîmé, ce n’est plus le produit à utiliser.


Comment diluer le goudron de Norvège ?

Avec notre gamme Drakkar Elixir, nous vous proposons un goudron liquide de pin et prêt à l’emploi. Un pinceau, et vous pouvez commencer à l’appliquer.

Mais le plus souvent, ce produit se présente sous une forme épaisse, très visqueuse.
C’est d’ailleurs le cas de notre gamme Drakkar Nectar.
Pour faciliter son utilisation, il peut être utile de le diluer mais ce n’est pas obligatoire.

Il faut savoir que le goudron de pin se durcit lorsque la température baisse, et qu’il devient alors bien plus difficile à étaler. Voire carrément impossible au pinceau.

La première chose à faire est donc de chauffer le goudron de Norvège.
A température ambiante autour de 20°C, vous devriez déjà retrouver une consistance suffisamment liquide pour l’étaler facilement.

Sinon vous pouvez le chauffer encore davantage, jusqu’à 40 ou 50°C : attention alors aux éclaboussures et risques de brûlures.

Par exemple :
•    Au bain-marie
•    En utilisant un réchaud de camping et en plaçant le produit dans un récipient métallique

Pour diluer le goudron de Norvège, vous pouvez utiliser de l’huile de lin ou de l’essence de térébenthine.
L’avantage de l’huile de lin est qu’il s’agit d’un produit naturel et non toxique.
Faire un test dans un récipient à part pour ne pas mélanger avec tout votre stock.

Partager ce contenu

  • Engagements qualité Engagements qualité
  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • S.A.V Fiable & Rapide S.A.V Fiable & Rapide