Comment éviter le gaspillage du foin pour les chevaux ?

 

Pour éviter le gaspillage du foin par les chevaux, il faut éviter de mettre de trop grandes quantités disponibles, protéger le fourrage des intempéries et éviter que le foin reste au sol.

Pour cela, vous avez plusieurs techniques et solutions à votre disposition.

 

Les raisons du gaspillage

L’hiver, alors les températures baissent, le cheval va avoir besoin d’apport en nourriture supplémentaire pour rester en bonne santé. C’est valable aussi bien pour les chevaux au box que ceux plus rustiques qui passent l’hiver au pré.

Mais les chevaux ne vont pas manger un foin souillé, moisi ou de mauvaise qualité.

Concrètement, voici les cas qui augmentent le gaspillage :

  • Fourrage donné en trop grande quantité, et qui tombe facilement au sol ;
  • Foin souillé (boue, excréments, saletés…) ;
  • Foin humide, mouillé, voire qui commence à moisir ;

Le pire cas de figure ?
Une grosse balle de foin posée au sol dans un pré. Important gaspillage assuré !

On va donc chercher à limiter ces situations, pour diminuer au maximum le gaspillage du foin.

 

Abriter le foin de la pluie

La première chose à faire pour limiter le gaspillage du foin est évidemment de l’abriter de la pluie.

A l’écurie, au box, le fourrage qui est servi à l’animal est protégé des intempéries. La question se pose donc surtout au pré.
Comme nous venons de le dire précédemment, si votre balle de foin est simplement posée dans la prairie, elle va rapidement être trempée et les chevaux vont gaspiller une grande quantité de fourrage.

Il faut donc privilégier l’installation d’un râtelier couvert avec une toiture (le plus souvent en tôle). Il en existe aussi en plastique.

Le râtelier de prairie fixe, avec une grande toiture, coûte cher et est parfois perçu comme une contrainte trop importante par les propriétaires de chevaux. Pourtant, c’est une installation stable et pérenne, qui se conserve de nombreuses années.
Vu le prix d’une balle de foin… Faites le calcul du volume gaspillé ou à l’inverse économisé chaque hiver, sur plusieurs années. Vous verrez rapidement que l’investissement est intéressant.

Si vous êtes très bricoleur ou bricoleuse, vous pouvez aussi en concevoir un vous-même !

 

Surélever le foin

Que ce soit dans le pré, au box ou dans une cour, évitez si possible de laisser le foin à même le sol.

Tout d’abord parce que par terre le foin sera plus facilement au contact de l’humidité et moisira plus rapidement. Cela peut être dû aux pluies et à l’eau stagnante, mais aussi au ruissèlement, à la rosée du matin ou encore aux remontées par capillarité.
On ne soupçonne pas toujours à quel point l’eau peut s’infiltrer ou remonter facilement, et humidifier le fourrage au point de le faire pourrir.  

D’autre part, mettre le foin en hauteur évitera que le cheval ne le piétine et l’éparpille partout.
Le foin qui est posé à même le sol est rapidement souillé, mélangé à de la boue, des excréments, etc et est délaissé par les chevaux.

Pour surélever le foin, plusieurs techniques s’offrent à vous :

  • Râtelier sur pieds
  • Râtelier à foin accroché au mur
  • Mangeoire surélevée
  • Filet à foin suspendu

 

Rationner le foin

Pour éviter le gaspillage ainsi que la prise de poids du cheval, certains propriétaires optent pour un rationnement. On va alors distribuer la ration journalière de foin en 3 ou 4 prises, étalées au cours de la journée.

Mécaniquement, si l’on sert au cheval moins de fourrage d’un coup, il y a plus de chances qu’il mange toute la portion sans en gaspiller.
Vous pouvez combiner cela avec l’utilisation d’un râtelier ou d’une mangeoire. Même les râteliers fabriqués à la maison peuvent convenir ! Par exemple, vous pouvez bien utiliser une vieille caisse en bois, ou assembler des palettes.

Cependant le rationnement n’est pas une pratique recommandée.
Les longues périodes de jeûne provoquent notamment une acidification de l’estomac et de tout le tractus digestif de l’équidé.
Entre deux phases de nourrissage, le cheval peut également ressentir de l’ennui.

 

Utiliser un slow feeder

Le slow feeder est un dispositif qui va permettre le slow feeding, c’est-à-dire l’alimentation lente du cheval. On fourre le foin, la paille ou l’herbe dans un dispositif qui limite l’accès à la nourriture : le cheval ne peut pas se goinfrer.

Des études très sérieuses commencent à paraître sur les avantages du slow feeding pour les chevaux, surtout s’ils sont en surpoids ou qu’ils gaspillent beaucoup.

Il en existe de plusieurs types, formes, tailles et matières sur le marché, par exemple :

  • Sorte de bidon troué en plastique ou en métal
  • Caisson en bois avec des ouvertures
  • Grosse balle à trous en plastique
  • Caisson avec des barreaux métalliques
  • Filet à foin

On estime facilement que la réduction de gaspillage entre du fourrage donné via un slow feeder, et du fourrage donné en vrac au sol, est de l’ordre de 30 voire 50%.

Chez la Corderie Gautier, nous sommes experts en fabrication de filets et de cordages.
Nous fabriquons des filets à foin de grande qualité, avec des mailles très larges pour initier le cheval au slow feeding, moyennes, petites voire très petites pour les chevaux qui sont habitués.

Le filet à foin utilisé comme slow feeder se décline en plusieurs types, formes, tailles, pour s’adapter véritablement à votre situation et aux besoins de votre cheval.
Chaque animal est unique, il est essentiel de prendre en compte le bien-être de votre compagnon équidé.

Vous hésitez sur le type de filet à foin qui vous convient ?
Contactez notre équipe pour obtenir des conseils pratiques et un devis gratuit. Retrouvez également notre guide pour savoir comment choisir un filet à foin.

 
  • Icône illustrant Engagements qualité Produits testés et approuvés Engagements qualité Produits testés et approuvés
  • Icône illustrant Paiement 100% sécurisé CB, Virement, 3 x sans frais Paiement 100% sécurisé CB, Virement, 3 x sans frais
  • Icône illustrant S.A.V Fiable & Rapide Appel gratuit et réponse rapide S.A.V Fiable & Rapide Appel gratuit et réponse rapide
  • Icône illustrant Colissimo et Point Relais Colissimo et Point Relais